MH370: la douleur indicible des familles, quand tout espoir a disparu

Des sanglots et des cris témoignant d’une souffrance indicible résonnaient lundi soir à Pékin comme à Kuala Lumpur, où les proches des passagers du vol MH370 ont appris leur mort.
Dans un point presse convoqué à la hâte, le Premier ministre malaisien Najib Razak a annoncé tard lundi que l’avion de Malaysia Airlines disparu le 8 mars s’était abîmé dans le sud de l’océan Indien, selon de nouvelles données satellitaires.
De nombreux proches des 153 passagers chinois du Boeing (les deux tiers des personnes à son bord) s’étaient réunis peu avant dans la salle de bal du Lido, l’hôtel de Pékin où ils attendent anxieusement depuis deux semaines de leurs nouvelles.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This
306 2 Mar 24, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.