Le correspondant US du Jerusalem Post interdit de voyage à Riyad avec Obama

A l’arrivée de Barack Obama à Bruxelles, mardi soir, la presse était surtout occupée par un incident concernant l’ultime étape de son voyage, celle qui doit l’amener à Riyad vendredi et samedi pour une visite destinée à aplanir les divergences avec le royaume saoudien.
Alors que tous les correspondants accrédités à la Maison Blanche ont obtenu le visa pour accompagner le président américain à Riyad, un journaliste -et un seul- s’est vu refuser l’entrée: Michael Wilner, le correspondant du Jérusalem Post à Washington. Et cela en dépit des appels de la conseillère à la sécurité nationale Susan Rice et de son adjoint Antony Blinken. “Nous sommes profondément déçus qu’un journaliste ayant sa crédibilité se soit vu refuser un visa”, a réagi la porte-parole du National security Council Bernadette Meehan.
Michael Wilner travaille pour le Jérusalem Post mais il ne possède pas la nationalité israélienne et il n’a jamais vécu en Israël.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This
363 1 Mar 26, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.