La guerre des centres aérés de Gaza

Cet été dans la bande de Gaza, une nouvelle guerre a fait rage: la bataille des camps de jour pour enfants. Alors que 45% des 1,5 million d’habitants ont moins de 16 ans, peu d’organisations résistent à l’opportunité de façonner 675.000 jeunes esprits. Chaque faction arbore fièrement ses couleurs. Le Hamas, le groupe islamiste qui a pris le contrôle du territoire en 2007, donne aux enfants qui participent à ses camps des casquettes vertes; celles distribuées par l’UNRWA, l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, sont bleues et blanches; et les filles des camps du ministère des Affaires religieuses portent un foulard blanc sur la tête. Les «Jeux d’été» de l’UNRWA sont de loin les camps qui ont le plus de moyens et qui sont les plus fréquentés “

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.