La Russie a menacé des pays avant le vote de l’ONU sur la Crimée

La Russie a menacé plusieurs pays de prendre des mesures de rétorsion s’ils votaient pour la résolution invalidant la sécession de la Crimée, a-t-on appris vendredi de sources diplomatiques. L’assemblée générale de l’ONU l’a finalement adoptée jeudi par 100 voix pour, 11 contre et 58 abstentions.
Certains pays n’ont pas pris part au vote. Selon des diplomates onusiens, qui s’exprimaient sous le sceau de l’anonymat par peur d’être visés par des représailles russes, les cibles des pressions russes comprenaient la Moldavie, le Kirghizistan et le Tadjikistan ainsi qu’un certain nombre de pays africains.

Lire l’article complet sur romandie.com

Share This
258 3 Mar 29, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.