Turquie. Après Twitter et Youtube, Google touché par la censure

Turquie. Après Twitter et Youtube, Google touché par la censure

Google affirme que la Turquie a pénétré son système d’adresses internet afin de pouvoir rediriger les utilisateurs vers d’autres sites, dernier épisode des efforts controversés d’Ankara pour bloquer l’accès de ses concitoyens aux réseaux sociaux et géants du web.
Le service de recherche intercepté
Google a reçu « plusieurs informations crédibles et a confirmé par (ses) proches recherches que le service DNS (Domain Name System) a été intercepté par la plupart des fournisseurs turcs d’accès à internet », a écrit ce week-end sur le blog de sécurité de Google l’un de ses ingénieurs, Steven Carstensen.
Le serveur DNS « dit à votre ordinateur l’adresse d’un serveur qu’il recherche, de la même façon que si vous recherchiez un numéro de téléphone dans un annuaire », explique-t-il.

Lire l’article complet sur Ouest-France

Share This
475 9 Mar 31, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.