Remaniement: les unes de la presse française et européenne après la nomination de Manuel Valls à Matignon

POLITIQUE – Pour nombre d’éditorialistes français, François Hollande a tranché en “chef”, prenant le risque de Manuel Valls à Matignon où celui-ci pourrait se “rocardiser”, à moins qu’il ne fasse de l’ombre au président. La presse européenne a elle accueilli avec prudence et scepticisme la nomination du nouveau Premier ministre.
“Le Président a tranché comme un chef”, admet Eric Decouty dans Libération, tout en estimant qu’à “trois ans de la présidentielle, le chef de l’État n’aura pas d’autre joker.” “Valls risque-t-il d’être rocardisé?” se demande Patrice Chabanet (Le Journal de la Haute-Marne) qui note que “c’est le prix à payer pour ne pas attendre l’échéance présidentielle de 2022.”

Lire l’article complet sur huffingtonpost.fr

Share This
303 2 Apr 1, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.