Obama doit trancher le cas Pollard

Jonathan Pollard, un espion emprisonné aux Etats-Unis dont Israël réclame la grâce, pourrait devenir un pion majeur dans le marchandage qui entoure les efforts du secrétaire d’Etat américain John Kerry pour sauver le processus de paix israélo-palestinien.
Le président américain Barack Obama a toutefois fait savoir qu’il ne s’était pas encore décidé sur le sort de l’agent israélo-américain. “Le président n’a pris aucune décision concernant la libération de Jonathan Pollard”, a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney. Mais selon une source proche du dossier, la libération de Pollard est sur la table.
Sous couvert d’anonymat, cette source a précisé qu’un accord comprendrait la libération d’ici deux semaines de Jonathan Pollard, emprisonné aux Etats-Unis depuis 29 ans. L’espion pourrait être relâché avant la Pâque juive, à la mi-avril, afin de faciliter de nouvelles libérations de terroristes palestiniens par Israël et la prolongation des négociations israélo-palestiniennes.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This
281 2 Apr 2, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.