Rôle de la France au Rwanda : et si Paul Kagame disait vrai ?

Le président rwandais a provoqué une grave crise diplomatique en accusant Paris d’avoir participé au génocide de 1994. Retour sur les faits.
La France doit “regarder la vérité en face” sur le génocide rwandais. Ces mots d’une rare sévérité sont de Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères. Vingt ans après le génocide, qui a fait 800 000 morts, les plaies sont toujours vives au Rwanda. En témoigne la sortie peu diplomatique du président Paul Kagame, qui a accusé vendredi les soldats français d’avoir été “complices certes”, mais aussi “acteurs” du massacre des populations tutsi entre avril et juillet 1994, provoquant une grave crise entre les deux pays.
Qu’est-il arrivé le 6 avril 1994 ? Pourquoi les Tutsi ont-ils été visés ? Et pourquoi la France se retrouve-t-elle sur le banc des accusés ? Retour sur l’histoire mouvementée du Rwanda.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This
298 9 Apr 8, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.