La caverne d’Abou Hamza

Dans la mosquée du prêcheur islamiste britannique, des armes à feu, des poignards et même des tenues antinucléaires
Des armes à feu, des poignards et même des tenues antinucléaires: les jurés au procès d’Abou Hamza à New York ont eu jeudi un aperçu de ce qui avait été découvert dans la mosquée londonienne de l’imam radical en 2003.
Saisies par la police britannique, et remises aux autorités américaines, certaines de ces pièces avaient été transportées dans un caddie, dans la salle d’audience du tribunal fédéral de Manhattan, au sixième jour du procès.
Parmi elles, trois pistolets, une faux en bois attachée à une chaîne métallique, cinq poignards, deux gilets pare-balles, un casque militaire et un masque à gaz, plusieurs vestes de protection nucléaire, chimique ou biologique, et des pantalons de camouflage.

Lire l’article complet sur huffpostmaghreb.com

Share This
286 1 Apr 25, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.