La rentrée littéraire est avancée…

Foenkinos brosse le portrait d’une artiste peintre allemande, morte à ­Auschwitz à 26 ans, Charlotte Salomon.
Élève des Beaux-arts de Berlin, elle fuit durant la nuit de Cristal. Enceinte, elle est dénoncée et déportée. Reste ses gouaches au Musée juif d’Amsterdam.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This
373 0 May 6, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.