Peu d’espoir de retrouver des mineurs vivant

C’est une véritable tragédie qui touche cette ville de Soma. La mine, qui nourrit ici des milliers de personnes, est désormais synonyme de mort et de douleur. Sur un mobile-home, l’agence turque en charge des situations d’urgence a affiché de longues listes portant les noms de blessés, avec leur lieu d’hospitalisation. Le supplice c’est de ne pas trouver celui que l’on cherche. Les secouristes, eux poursuivent leur pénible mission, malgré les risques. “Dans la mine il y a encore des endroits…

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.