Alstom : l’Etat signe un décret de « patriotisme économique » sur les industries « stratégiques »

C’est « la fin du laisser-faire », explique le ministre de l’économie, Arnaud Montebourg. Manuel Valls, le premier ministre, a signé mercredi 14 mai un décret « relatif aux investissements étrangers soumis à autorisation préalable », qui devrait permettre à l’Etat de s’opposer à la prise de contrôle d’un très grand nombre d’entreprises françaises.
Concrètement, le gouvernement a décidé, sous l’impulsion d’Arnaud Montebourg, le ministre de l’économie, d’élargir à cinq nouveaux secteurs le décret, adopté le 30 décembre 2005 par Dominique de Villepin, qui soumet un certain nombre d’investissements étrangers en France à l’autorisation du gouvernement.
Jusqu’ici cantonné à onze activités liées à la défense et à la sécurité, il s’appliquera désormais aussi à « l’approvisionnement en électricité, gaz, hydrocarbures ou autre source énergétique », à « l’exploitation des réseaux et des services de transport », à « l’approvisionnement en eau », aux « communications électroniques » et à la « protection de la santé publique ».

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This
324 6 May 15, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.