Des centaines de mineurs turcs toujours bloqués, le Premier ministre chahuté

Erdogan a été hué et chahuté à Soma, dans l’ouest du pays, où il s’est rendu au lendemain de l’explosion d’une mine de charbon qui a fait plus de 200 morts. Près de 120 mineurs sont toujours piégés sous terre.
Au lendemain de l’explosion meurtrière qui a eu lieu dans une mine de charbon de la province de Manisa, dans l’ouest de la Turquie, Erdogan, qui s’est rendu sur place, a été vertement chahuté par plusieurs habitants locaux.
Des manifestants se sont attaqués à son véhicule officiel en lui donnant des coups de pied, malgré l’important dispositif de sécurité déployé pour l’occasion. Le Premier ministre, qui a quitté la voiture sous les huées de la foule, a été contraint d’entrer dans un commerce où il est resté à l’abri plusieurs minutes.
À Ankara, la capitale, quelque 4 000 manifestants se sont regroupés dans le courant de la journée de mercredi, et la police a été contrainte de faire usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau pour les disperser.

Lire l’article complet sur france24.com

Share This
280 8 May 15, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.