Drame minier: des milliers de manifestants turcs crient leur colère

“Nous avons le droit de manifester, cette tragédie est devenue politique.” Les larmes aux yeux, Saadet Yilmaz ne comprend pas la violence policière à Soma, où près de 300 mineurs sont morts dans une explosion due, selon de nombreux Turcs, à l’incurie du gouvernement.
“Nous voulons que le gouvernement soit honnête, qu’il nous dise combien de personnes étaient dans la mine, combien sont mortes”, s’époumone Saadet, 52 ans, venue avec sa mère âgée pour manifester “sa peine et sa colère”. Dans la principale avenue de cette ville de 100’000 habitants, une dizaine de milliers de manifestants crient à l’unisson, le poing levé, les yeux embués pour certains: “Soma ne dors pas, n’oublie pas tes mineurs”.

Lire l’article complet sur romandie.com

Share This
303 7 May 18, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.