Fusillade à Bruxelles : alerte rouge près des synagogues, des écoles et des centres culturels juifs, la police continue sa traque

La police belge a lancé un appel à témoin et diffusé des vidéos pour retrouver l’auteur de la fusillade qui a fait quatre morts au musée juif de Bruxelles ce samedi.
“La priorité des priorités est de retrouver cet homme. On doit l’arrêter et l’empêcher de sévir”. Ce dimanche, la ministre de l’Intérieur belge Joëlle Milquet s’est exprimée sur la fusillade meurtrière survenue la veille au musée juif de Bruxelles, faisant quatre morts. “Il faut rassurer les personnes de la communauté juive”, a-t-elle ajouté. Désormais le seuil d’alerte est à son maximum près des synagogues, des écoles et des centres culturels juifs. Joëlle Milquet a également précisé que l’Ocam (Office central d’analyse de la menace) ne disposait d’aucune information qui permettrait de craindre pour la sécurité de la population.
Dans le même temps, l’homme qui avait été interpellé et entendu ce samedi avant de passer au rang de témoin a été relâché. Pour le parquet, l’auteur du crime a agi seul et était bien préparé.
Ce dimanche soir, plusieurs centaines de personnes, dont des représentants de la communauté juive de France et des politiques, se sont rassemblées à Paris devant l’ambassade de Belgique pour rendre hommage aux victimes. Plusieurs orateurs ont dénoncé la montée de l’antisémitisme en Europe. “On dirait que l’extrême droite et les jihadistes se donnent la main et se nourrissent l’un l’autre, dans un refus des institutions républicaines. Tous ceux qui veulent s’attaquer à la démocratie commencent par s’attaquer aux plus vulnérables..”, a notamment déclaré l’écrivain Marek Halter, comparant les juifs à un “thermomètre de l’humanité”.

Lire l’article complet sur atlantico.fr

Share This
479 1 May 26, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.