Deux responsables du Hezbollah, dont l’un est accusé de la tentative d’assassinat de Boutros Harb, tués en Syrie

Un haut commandant du Hezbollah, considéré par le FBI comme l’un des terroristes les plus recherchés, a été tué dans des combats en Syrie, ont indiqué hier à l’Agence France Presse des habitants de son village, de Aïn Cana, au Sud-Liban.
« Fawzi Ayoub a été tué en Syrie. Ses funérailles ont eu lieu à Aïn Cana, lundi. De nombreuses personnes y ont assisté (…) et ont présenté leurs condoléances à sa famille », a indiqué un habitant sous le couvert de l’anonymat.
Selon un autre habitant de Aïn Cana, « Ayoub était un commandant du Hezbollah de premier plan dans la région d’Alep ».
Selon le site du FBI, Ayoub a été inculpé en 2009 aux États-Unis pour avoir tenté d’entrer en Israël avec un faux passeport américain « avec comme objectif d’y commettre un attentat ».
Ayoub, qui avait vécu au Canada, a été arrêté en Israël en 2000. Il avait été relâché en 2004 dans le cadre d’un échange de prisonniers entre Israël et le Hezbollah.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
289 0 May 28, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.