Présidentielle égyptienne : “un manque d’équité”

Plus de 96% des suffrages, c’est le score encore provisoire du maréchal al Sissi, nouveau président d’Egypte. Une victoire écrasante célébrée par les partisans de l’homme qui a renversé son prédécesseur, l’islamiste Mohammed Morsi, démocratiquement élu.Pour de nombreux observateurs, cette élection visait à entériner le pouvoir exercé depuis 11 mois par l’armée et al Sissi.Cet observateur de la Mission européenne, lui, “n’a pas vu de réelle influence de l’armée dans le processus de vote. L…

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.