Les révélations du petit prince de Téhéran brisé par les islamistes

Les mollahs lui ont tout volé : son enfance, sa famille, sa fortune. Du coup, le petit-fils de Chapour Bakhtiar, l’ancien Premier ministre sauvagement assassiné près de Paris, s’est mis au service de leurs ennemis, la CIA, le Mossad… Révélations.
Il est prêt à disparaître. Se planquer le reste de sa vie au fin fond de l’Amérique latine, à moins qu’il ne soit liquidé avant. La mort ne lui fait pas peur. Il l’a vue de près si jeune, il l’a donnée aussi, elle est à ses yeux familière, réconfortante même quand il songe à abréger ses souffrances.
Il dit ça comme s’il dissertait sur le prix du pétrole dans cet élégant bar genevois, fine moustache, blazer gris clair, la douceur orientale et l’œil charmeur constamment aux aguets. Le quinquagénaire tient à sa peau quelques jours encore. Car, avant de sombrer dans l’oubli, il veut faire du bruit. Que le monde entier connaisse son histoire, celle d’un petit prince de Téhéran brisé par les islamistes, d’un homme rongé par l’obsession de venger les siens. Que l’Iran des mollahs s’étrangle en apprenant que lui, le petit-fils de Chapour Bakhtiar, dernier Premier ministre du shah d’Iran, sauvagement assassiné, a été un agent de la CIA puis, pire encore, du Mossad. Voilà, comme un ultime doigt d’honneur avant de tirer sa révérence.

Lire l’article complet sur Le Nouvel Obs

Share This
420 2 Jun 1, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.