Jérusalem: démission du conseiller juridique

L’avocat Yossi Havilio, conseiller juridique de la municipalité de Jérusalem, a présenté sa démission. Opposé au maire de la capitale, Nir Barkat, dans de nombreuses affaires municipales, dont celle de la maison du Beth-Yonathan, dans le quartier du Shiloa’h (Silwan), le conseiller conservera son poste jusqu’en mars prochain. Havilio avait délivré une ordonnance pour expulser les habitants de cet immeuble qui devait être ensuite condamné et emmuré. Le Conseil municipal s’était déclaré outré par cette démarche discriminatoire, quand, alors que des mesures draconiennes et immédiates étaient prises pour un immeuble non légalisé habité par des Juifs, plus de mille maisons construites illégalement par des Arabes, y compris sur des terrains d’utilité publique, ne faisaient l’objet d’aucune démarche juridique. Le conseiller juridique avait déjà eu maille à partir avec le maire précédent, Oury Lupolianski, à propos de la gay-pride . Havilio avait alors gagné en portant l’affaire devant le tribunal. Selon un proche de Barkat, si le conseiller juridique n’avait pas démissionné, il aurait été à la longue limogé. Elicha Peleg, membre du Conseil municipal du Likoud, a déclaré: «Il faut se réjouir de la décision du conseiller juridique de quitter son poste, mais il faut regretter qu’il ait décidé de rester jusqu’en mars, et qu’il n’ait pas préféré partir immédiatement. Il a toujours tout fait pour rendre plus difficile notre travail, nous disant toujours que tout est interdit, sans chercher de solutions en accord avec la loi pour mener à bien les différents projets de la mairie.»

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
236 0 Sep 7, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.