Les aveux d’un terroriste du Hamas

banner hamas

Jeudi dernier, des investigateurs israéliens ont mené un interrogatoire au cours duquel Mahmoud Mohammad Issa Tuama, un haut placé du Hamas arrêté il y a un mois, a révélé ses liens avec l’organisation, des aspects de son fonctionnement et ses méthodes de financement.

Le mois dernier, l’Agence de Sécurité Israélienne (plus connue sous le nom de Shin Bet), a arrêté Mahmoud Mohammad Issa Tuama au point de passage du pont Allenby situé à la frontière entre Israël et la Jordanie.

Lors d’un interrogatoire, Tuama a avoué être membre du Conseil Général de la Shura sous les ordres du leader politique du Hamas, Khaled Meshaal. Ce Conseil rassemble les leaders les plus hauts placés de l’organisation, gère sa politique et organise ses activités terroristes.

Le financement du terrorisme

Selon Tuama, le Conseil du Hamas est constitué de 8 représentants des Frères Musulmans qui contribuent à mettre en place la politique du Hamas et prennent des décisions clés de l’organisation terroriste.

Mahmoud Mohammad Issa Tuama

Mahmoud Mohammad Issa Tuama

Tuama dirigeait le comité d’audit du Conseil et était ainsi fortement impliqué dans les décisions financières du Hamas.

Il a avoué que, jusqu’à récemment, l’organisation recevait la plupart de ses financements du gouvernement iranien, connu pour financer des activités terroristes à travers le monde. L’année dernière, l’Iran a arrêté de financer le Hamas provoquant une fissure économique au sein de l’organisation terroriste.

Lors de l’interrogatoire, Tuama a fourni des informations à Israël concernant une série d’entités internationales faisant partie du réseau mondial de financement du Hamas, l’une d’elles localisée en Arabie Saoudite recevant des dons venus des quatre coins du monde. Parmi ces entités figurent l’Institution Internationale Al Qods et l’Union du Bien (“Union of Good”) dirigées par Yousef al Qardawi.

Parade du Hamas

Parade du Hamas

Le terroriste a également admis avoir transféré, il y a quelques années, environ 750 000 Rial sous le couvert de la construction d’une mosquée à Tul Karem.

Le rôle du Hamas dans l’escalade de tensions au Mont du Temple

Tuama a révélé que le Hamas est à la tête des projets de l’”Islam Politique” qui agi pour empêcher les visites de la population Juive au Mont du Temple en utilisant un réseau de centaines de militants qui y campent jour et nuit.

Ces derniers mois, l’”Islam Politique” a accru le nombre de violences au Mont du Temple. L’année passée, le Shin Bet et la police israélienne avaient interdit de façon administrative l’”Islam Politique” après avoir découvert que ses membres étaient liés au Hamas et à ses fins violentes.

Des terroristes du Hamas

Des terroristes du Hamas

Le dossier de Tuama a été transféré au Service des Poursuites Militaires et jeudi dernier, son acte d’accusation a été présenté devant le tribunal militaire.

Source: tsahal.fr

Share This
549 0 Jun 1, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.