Je suis un réfugié (suite et fin)

Avec la reprise des négociations directes entre Israël et les palestiniens, les projecteurs vont être braqués de nouveau sur cette question. Le soi-disant « droit au retour » palestinien est une fiction juridique. La résolution 194 de l’assemblée générale des nations unies, source supposée de ce « droit », ne mentionne pas ce terme, n’est pas juridiquement contraignante et comme toutes les autres résolutions pertinentes des Nations Unies utilise le terme volontairement ambiguë de « réfugiés » sans appellation.

Lire l’article complet sur ambisrael.wordpress.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.