BNP Paribas: Paris se mobilise contre une sanction trop lourde aux Etats-Unis

Les autorités françaises, jusqu’au chef de l’Etat, montent au créneau pour préserver BNP Paribas d’une trop lourde sanction aux Etats-Unis, craignant pour la banque elle-même, mais aussi pour l’économie dans son ensemble.
Le groupe bancaire français est accusé d’avoir réalisé des opérations avec des pays sous embargo, comme le Soudan et l’Iran. Selon la presse, il pourrait se voir infliger une pénalité supérieure à 10 milliards de dollars (7,34 milliards d’euros) ainsi qu’une suspension temporaire de ses activités aux Etats-Unis, ce qui l’empêcherait de traiter des transactions en dollars.

Lire l’article complet sur Le Nouvel Obs

Share This
394 1 Jun 3, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.