L’Iran face aux mêmes obstacles, 25 ans après Khomeiny

Un quart de siècle après la mort du fondateur de la République islamique, l’imam Rouhollah Khomeiny, l’Iran fait face aux mêmes obstacles avec une économie en berne, un isolement diplomatique et des batailles politiques internes.
Le guide spirituel et politique iranien est mort le 4 juin 1989 à l’âge de 89 ans, mais son image reste omniprésente, imprimée sur les billets de banque, accrochée dans chaque bâtiment public et peinte sur de nombreux murs du pays.
“Nous devons comprendre les obstacles (qui se trouvent) sur le chemin tracé par l’imam”, a déclaré mercredi son successeur, l’ayatollah Ali Khamenei, devant plusieurs milliers de fidèles réunis autour de l’immense mausolée construit à sa mémoire au sud de Téhéran.
Le guide suprême a appelé les Iraniens à “ne pas détourner leur attention de l’ennemi réel” en se focalisant sur des “conflits” intérieurs qui porteraient atteinte à l’unité nationale, en s’en prenant aux Etats-Unis, accusés d’être des “fauteurs de troubles”.

Lire l’article complet sur nicematin.com

Share This
317 8 Jun 4, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.