Pakistan, la convergence des catastrophes : attentats, inondations, crash aérien

Pakistan, la convergence des catastrophes : attentats, inondations, crash aérien

Alexandre Del Valle

Durant les 3 dernières semaines, les pluies diluviennes ont tué 2.000 personnes et affecté 20 millions de Pakistanais (4 millions de sans-abri). Il s’agit des pires inondations depuis 1929. Les secouristes peinent à atteindre les sinistrés, piégés par des eaux, et craignent la progression des épidémies. Ironie de la géographie, la province la plus touchée est un fief des talibans et d’al-Qaida : Khyber Pakhtunkhwa, zone tribale située le long de la frontière afghane.

Les pluies torrentielles ont également provoqué le crash mardi dernier, d’un avion civil près d’Islamabad, tuant 152 personnes. Profitant de ces catastrophes, les insurgés talibans redorent leur blason par l’efficacité de leurs secours, seule chance de survie de nombreux sinistrés. Mais les orphelins qu’ils recueillent et fanatiseront dans leurs camps constituent un nouveau réservoir de « bombes humaines ». Comme à Gaza (Hamas), au Sud-Liban (Hezbollah) ou ailleurs, les islamistes gagnent les cœurs par leur « action sociale ».

Lire l’article complet sur francesoir.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.