LIBAN – La croissance risque de ralentir en raison des tensions politiques

Après avoir enregistré une croissance réelle de 9 % au premier semestre, le Liban devrait voir celle-ci reculer à 5 % durant la seconde moitié de l’année en raison des tensions politiques et sécuritaires sur le plan local, a prévenu l’Institut international de la finance (IIF).

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
407 0 Sep 8, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.