Une lapidation qui divise les musulmans de Suisse

La condamnation de l’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani suscite le débat.
La condamnation de l’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani suscite le débat. Si Hani Ramadan prend la défense de cette pratique pour son effet «dissuasif», d’autres musulmans la condamnent catégoriquement

La justice iranienne a annoncé hier qu’elle poursuivait l’examen du cas de Sakineh Mohammadi Ash­tiani, une mère de famille de 43 ans condamnée à mort par lapidation pour adultère et participation présumée au meurtre de son mari.

Cette affaire a suscité une vaste mobilisation internationale, et la sentence a été suspendue début juillet. Qu’en pensent les musulmans de Suisse?

Lire l’article complet sur Le Temps (Suisse)

Share This
206 0 Sep 8, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.