Mehdi Nemmouche craint d’être extradé vers Israël

“Je ne m’opposerai pas à une remise” aux autorités belges “si la Belgique me certifie qu’elle ne m’extradera pas vers un pays tiers”, avait déclaré, déterminé, Mehdi Nemmouche, lors d’une audience le 12 juin sous étroite surveillance policière devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Versailles, près de Paris.
Son avocat, Me Apolin Pepiezep, avait lui évoqué “un risque de transfert” de la Belgique vers un autre pays, faisant allusion à la présence de deux ressortissants israéliens parmi les victimes.
Mehdi Nemmouche “doit être jugé en France ou en Belgique, mais pas ailleurs”, a répété Me Pepiezep. En théorie, Israël, qui a adhéré à une convention européenne sur les extraditions, peut réclamer à la Belgique le tueur présumé.

Lire l’article complet sur Le Nouvel Obs

Share This
291 7 Jun 26, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.