Le Hamas plus isolé que jamais

Décapité en Judée et Samarie, après la mort de trois jeunes Israéliens, et aux abois à Gaza, où il a rendu le pouvoir, le mouvement palestinien est en crise.
Depuis la découverte des corps lundi, “le Hamas ne veut pas seulement donner à Israël un prétexte pour attaquer, il l’invite même à attaquer pendant le ramadan”, estime le commentateur israélien, afin de “détourner l’attention de ce ramadan morose sur l’ennemi qui a gâché la fête : Israël”. Il souligne l’amertume soulevée par la perte d’emploi et de salaire des quelque 40 000 ex-fonctionnaires du Hamas depuis la formation, le 2 juin, d’un gouvernement de consensus composé de personnalités indépendantes, commun à Gaza et à la Judée et Samarie. Signe de cette rancoeur, dans la nuit de lundi à mardi, des hommes masqués ont incendié des caméras de surveillance de banques et des distributeurs automatiques de billets à Gaza.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This
368 5 Jul 1, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.