#GazaUnderAttack : la désinformation en images

#GazaUnderAttack : la désinformation en images

En une semaine, 400 000 tweets ont circulé pour dénoncer les frappes israéliennes en détournant des photos prises en Syrie, en Irak ou à Gaza il y a plusieurs années.
Tandis que les tirs de roquettes du Hamas et les frappes israéliennes sur Gaza s’intensifient, le hashtag #GazaUnderAttack se répand comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Venant du monde entier, la plupart de ces tweets reprennent les mêmes photos chocs, représentant des bombardements et des visages d’enfants ensanglantés.
Pourtant, l’un des premiers tweets avec ce hashtag date du 3 juillet, soit quatre jours avant le début des frappes aériennes sur Gaza dans le cadre de l’opération israélienne «”Haie de protection” (protected edge)».

Lire l’article complet sur Liberation

Share This
1043 2 Jul 9, 2014

2 comments

  1. G.ABRAHAM

    Veuillez trouver ci-dessous le contenu du mail que je viens d’envoyer à la rédaction de TF1.

    Mesdames, Messieurs de la rédaction du journal télévisé de TF1

    En tant que citoyen français et juif, ayant une partie de ma famille résidant dans le sud d’Israël, bénéficiant des tirs de roquettes de vos amis du Hamas, je proteste de la façon la plus énergique sur les commentaires fait ce soir 9/07 au cours de votre journal télévisé du 20 heures par votre reporter Patrick Fangio qui se trouvait à Gaza.

    Tout est fait pour propager la haine des juifs et d’Israël, il semblerait que ce qui se passe déjà en France avec l’attaque journalière de citoyens juifs et la menace pesant sur les synagogues et les écoles juives n’est pas suffisant pour vous, il faut donc que vous en remettiez encore une couche.

    Comment est-il possible que l’on laisse dire que les israéliens visent spécialement les enfants et les civils au cours des raids organisés contre les installations militaires du Hamas.

    Alors que c’est tout le contraire qui est fait, puisque lors de ces raids de destructions sur les maisons des chefs militaires du Hamas, les habitants sont prévenus quelques minutes avant qu’ils n’aient lieu afin de permettre à leurs habitants d’évacuer leurs maisons.

    Il semblerait que propager la haine du juif et d’Israël vous comble de plaisir, on se croirait revenus dans les années1936, je n’ai rien d’autre à rajouter, sinon que vous feriez bien de suivre les informations diffusées par les chaînes internationales afin d’êtres informés sur la réalité de ce qui se passe, car vous ne faites que propager des mensonges.

    Gilbert ABRAHAM
    Ancien combattant

  2. G.ABRAHAM

    Comment est-il possible que la presse française puisse avoir la mémoire aussi courte dans un pays qui a été leader de la collaboration avec les nazis. Il suffit de rechercher sur internet les affiches et articles antisémites publiés dans les années 1936/1945 pour se rendre compte de l’étendu du désastre de l’époque. La façon dont certains médias français se conduisent aujourd’hui est lamentable et démontre qu’aucune leçon n’a été tirée de son triste passé. Rien ne peut justifier ces prises de positions ouvertement antisémite et anti-israélienne. En tant que français et fier de l’être, j’ai honte de cette presse de caniveau qui ne peut même pas justifier cette position par des raisons électorales comme le font certains misérables partis politique français. Il semblerait que le fait d’avoir livré 75.000 juifs aux nazis étaient insuffisant, ils sont restés sur leur faim, avec 300.000 juifs de plus livrés ils auraient été probablement ravis, heureusement que le bon peuple de France n’a pas suivi. Israël a parfaitement le droit de se défendre, il n’y a aucune justification aux tirs de centaines de roquettes pas même la création d’un état palestinien. La presse exprime tout simplement sa haine des juifs. Fort heureusement nous ne sommes plus dans les années 40 où les juifs étaient amenés à l’abattoir comme des moutons. Celui qui s’attaque à Israël doit en connaître le prix à payer. La seule chose qui me rassure c’est de voir que la presse étrangère a elle parfaitement compris la situation et vous ne trouverez aucun article mensonger dans la grande majorité de celle-ci. La France restera la France me direz vous et bien de cette France là, nous n’en voulons pas !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.