Berlin ignore si le chef du renseignement américain en Allemagne est parti

Berlin a indiqué lundi ignorer si le chef du renseignement américain en Allemagne était parti, alors que son départ a été demandé après la découverte de deux espions présumés travaillant pour Washington.
“Nous avons fait part de notre position très clairement, nous avons dit qu’il devait quitter le pays aussi rapidement que possible”, a indiqué une porte-parole du ministère, Sawsan Chebli, interrogée lors d’une conférence de presse régulière. “Cela n’a pas changé”. “Nous n’avons pas d’information sur un départ”, a-t-elle ajouté. “Si il n’a pas quitté le pays, nous pouvons toujours lancer une procédure formelle contre lui”, a-t-elle encore dit, expliquant que si ce diplomate était déclaré persona non grata il aurait 72 heures pour quitter l”Allemagne.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
310 7 Jul 14, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.