Natacha Polony : « Mort aux Juifs », ou la banalité de la haine à Paris

Natacha Polony s’inquiète des tensions explosives entre Juifs et pro-palestiniens, des tensions qui dégénèrent vers un antisémitisme non plus latent mais violent.
C’est désormais une habitude: dans les rues de Paris, on peut crier «mort aux Juifs». Des manifestants veulent exprimer leur colère et leur frustration: «Mort aux Juifs!». Des gens entendent protester contre les bombardements meurtriers en Judée et Samarie décidés par un gouvernement d’Israël aux mains d’une droite de plus en plus dure: «Mort aux Juifs!». Une passante prend la défense de deux jeunes filles qu’un homme menace verbalement. Il se retourne contre elle, la traitant de tous les noms, puis la regarde attentivement et s’exclame: «Mais tu es une sale Juive! Casse-toi, sale Juive ou je vais te crever.» Et c’est le déferlement. «Mort aux Juifs!»

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This
342 7 Jul 19, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.