Oui au jihad à la française!

Racaille salafiste, j’ai ma petite solution…
Il aurait été de bonne guerre que la racaille judéophobe et salafisante finisse sa manifestation pro-palestinienne du 14 juillet sous les fenêtres de l’ambassade israélienne en hurlant « Israël assassin » comme au bon vieux temps de Stéphane Hessel. Au lieu des indignés menaçants, nous avons vu des casseurs armés et enragés, qui auraient pu figurer dans un clip du groupe de rap Sexion d’assaut, attaquer la synagogue de la rue de la Roquette au cocktail Molotov.
J’étais déjà affligé par l’émergence de ce salafisme des banlieues qu’annonçait Askolovitch, à la française : charia modérée, jihad spirituel et respect de la loi, revendications françaises et barbes sur tuniques identiques à d’autres portées par ceux qui nous promettent mille morts et mettent leur monde à feu et à sang, et le nôtre parfois. La réalité dépasse toutes nos désespérances. Un salafisme nouveau, combattant et décomplexé me fait regretter l’obscurantisme d’Asko. Enfin celui décrit par Askolovitch, vous l’aurez compris. De nouveaux Mohamed Merah ou Mehdi Nemmouche sont à craindre. Les spécialistes n’expriment que des inquiétudes et les rares bonnes nouvelles en cachent de bien mauvaises : les centaines de jeunes ou de familles qui ont quitté la France sans indemnités de départ pour combattre en Syrie pourraient bien revenir, armés de mauvaises intentions et de recettes explosives.

Lire l’article complet sur causeur.fr

Share This
332 5 Jul 19, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.