La manifestation pro-Gaza dégénère à Bruxelles

Des incidents ont eu lieu dans le quartier de la Gare centrale
Une bande de 200 à 300 casseurs aux visages masqués a provoqué des incidents graves dans le quartier de la Gare centrale, à Bruxelles, alors que se disloquait une manifestation pro-palestinienne qui s’était, jusque-là, déroulée dans le calme. Des jeunes, le visage recouvert de keffieh, sont montés sur des voitures, des vitres ont été brisées, dont celle d’au moins un magasin. Des cris « mort aux juifs » ont été entendus tandis qu’un jeune, désigné comme « juif » par des vociférateurs, se faisait poursuivre. La police a fait fermer la station de métro « Gare centrale ».
La manifestation s’était ébranlée vers 14h30 de la place Rouppe. Selon la police, 5000 personnes (25.000 selon des organisateurs) y avaient pris part, scandant des slogans « Solidarité avec Gaza » et « Israël assassin ».
Cette manifestation était organisée par une alliance circonstancielle de « citoyens et d’associations » « sensibilisée par les massacres des Palestiniens à Gaza ». Au départ de la manifestation, plusieurs participants ont quitté le cortège qui allait s’ébranler alors qu’étaient lancés des « Allah Akhbar » et qu’étaient déclamées des sourates du Coran. « C’est une manifestation politique, il ne peut être question que la religion s’en mêle », disait Mohammed, un sexagénaire bruxellois venu avec deux amis qui ont préféré ne pas défiler.

Lire l’article complet sur Le Soir (Belgique)

Share This
452 9 Jul 19, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.