La “petite Jérusalem” en proie aux casseurs pro-palestiniens

A Sarcelles, violences et dégradations ont suivi dimanche le rassemblement pro-palestinien interdit qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes.
Le bruit d’un hélicoptère de police, l’alarme d’une pizzeria attaquée et la voix d’un jeune homme, visage masqué : “On va chercher la caisse !”. Il fonce droit sur une pharmacie de Sarcelles (Val-d’Oise), vandalisée dimanche à l’issue d’une manifestation pro-palestinienne interdite. Avant lui, des jeunes filles se sont déjà emparées de lait de bébé. Après le pillage, l’officine sera incendiée.
Plus loin, des dizaines de casseurs, le visage dissimulé pour certains, ont détruit la vitrine d’une boutique de téléphonie dans cette ville multiculturelle au nord de Paris. Ils pillent le magasin, piétinent un écran plat à terre. Quand les forces de l’ordre arrivent, ils leur jettent des pierres. Réplique immédiate avec des gaz lacrymogènes. D’autres pilleurs s’en prennent à un magasin de pompes funèbres, qu’ils saccagent, détruisant sa vitrine.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This
285 9 Jul 20, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.