Etats-Unis : la Chambre veut sanctionner les banques qui financent le Hezbollah

La Chambre des représentants américaine a adopté mardi à l’unanimité une proposition de loi permettant de sanctionner les banques étrangères qui financent le Hezbollah, classé organisation terroriste par les Etats-Unis.
Le Sénat doit encore adopter le texte pour qu’il devienne effectif, mais aucun calendrier n’a été fixé.
La loi vise à exclure le Hezbollah du système financier international, et notamment libanais, en autorisant des sanctions américaines contre les institutions et banques centrales qui serviraient sciemment d’intermédiaires dans des transactions au bénéfice du Hezbollah, en particulier via des activités de blanchiment d’argent. Ces établissements perdraient de fait l’accès au système financier américain.
Le but est de “paralyser” le Hezbollah, a expliqué mardi le démocrate Eliot Engel, sur le modèle des sanctions mises en place contre l’Iran.
Un autre volet de la loi demanderait au président américain de désigner officiellement le Hezbollah comme organisation narcotrafiquante.
Les Etats-Unis ont ajouté le Hezbollah à leur liste mondiale des groupes terroristes en 1995, et l’Union européenne en 2013.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
299 3 Jul 23, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.