La guerre d’Erdogan contre le Hizmet étape par étape

Des procureurs turcs ont procédé à plusieurs arrestations le 17 décembre 2013 dans le cadre d’une série d’enquêtes anticorruption qui ont impliqué de nombreuses personnes (dont les fils de trois ministres) proches du gouvernement de l’AKP du Premier ministre Erdogan. Ce dernier a réagi en disant que ce coup de filet était une tentative de coup d’Etat contre son gouvernement, orchestrée par une coalition d’ennemis étrangers et nationaux. Depuis, sa plus grande promesse électorale est d’écraser et d’anéantir le Hizmet.
Pourquoi Erdogan a choisi le Hizmet comme ennemi fantôme ?
 1. Pour justifier des mesures draconiennes qu’il a dû prendre pour perturber et empêcher le déroulement des enquêtes anticorruption des 17 et 25 décembre 2013, dans lesquelles lui et son gouvernement ont été impliqués
 2. Pour entraver les activités du Hizmet qui était à la fois indépendant de son gouvernement et capable de parler aux musulmans turcs pratiquants
Le plan d’action d’Erdogan contre le mouvement Hizmet
 1. Soumettre et contrôler les médias, un processus constant mais qui ne se limite pas au programme d’Erdogan contre le mouvement, même si cela se révèle être un processus très utile puisqu’il assure que les propos du gouvernement sont repris et que la perception et la conscience publiques se forment en fonction. D’où la fermeture pendant quelques jours de Twitter et YouTube, médias incontrôlables.
 2. Profiler tous les employés publics, fonctionnaires, universitaires et journalistes en renforçant l’action du MIT. Nous savons désormais que ce fichage remonte à une réunion du Conseil de sécurité nationale en 2004 quand Erdogan et les généraux se sont mis d’accord sur une stratégie à échelle nationale contre le mouvement.
 3. Déshumaniser les membres du Hizmet, pour mieux faire passer auprès de l’opinion publique les poursuites en justice à venir.

Lire l’article complet sur zamanfrance.fr

Share This
333 0 Jul 25, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.