Crash du vol AH5017 d’Air Algérie : les hypothèses

L’avion d’Air Algérie s’est écrasé jeudi dans le nord du Mali, avec 116 passagers à bord dont 51 Français. Les pistes de la défaillance technique ou de mauvaises conditions météo sont envisagées. Celle d’une attaque terroriste semble éloignée.
La compagnie Air Algérie a perdu jeudi, une heure après son décollage la nuit dernière, le contact avec un de ses appareils au-dessus du Mali. Il transportait 116 passagers, dont 51 Français selon la compagnie, et assurait la liaison entre Ouagadougou et Alger. Il s’agissait d’un avion de type MD-83 de la compagnie espagnole Swift Air, opéré pour Air Algérie. Si l’état-major burkinabè a annoncé avoir localisé l’épave de l’appareil dans le nord du Mali, le Quai d’Orsay n’a ni confirmé, ni démenti cette information.
Une quinzaine de ces passagers français devaient se diriger vers l’aéroport de Roissy après leur transit à Alger. “On ne sait pas si toutes ces personnes avaient bel et bien pris le vol entre Ouagadougou et Alger”, a précisé une source aéroportuaire. D’autres passagers dont la nationalité n’a pas été précisée devaient terminer leur voyage à Marseille, Lyon, Toulouse, et l’aéroport parisien d’Orly. Des cellules d’accueil ont été mises en place dans ces aéroports par la direction générale de l’aviation civile.

Lire l’article complet sur franceinfo.fr

Share This
419 8 Jul 25, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.