Taguieff : “Il y a une nouvelle France antijuive”

Pierre-André Taguieff est directeur de recherche au CNRS. Il a notamment travaillé sur le racisme, l’antisémitisme et le communautarisme. Il exprime son inquiétude après les incidents dans les manifestations propalestiniennes.
Les “Mort aux Juifs!” entendus ces derniers jours et les tentatives d’attaque contre les synagogues vous surprennent-elles?
À vrai dire, non. L’analyse de l’évolution des faits antijuifs (violences et menaces confondues), recensés en France de 1998 à 2013 montre une augmentation brutale de la judéophobie au début des années 2000. Et après une baisse en 2013, une hausse est prévisible cette année. La France n’est pas devenue ou redevenue antijuive, mais il y a une nouvelle France antijuive, qui ne doit pas être confondue avec celle dont la publication de La France juive de Drumont manifestait naguère l’existence. Depuis la fin des années 1960, la haine des Juifs est portée par l’antisionisme radical ou absolu, mélange d’hostilité systématique à l’égard d’Israël, quelle que soit la politique du gouvernement en place, et de compassion exclusive pour les Palestiniens, quoi qu’ils puissent faire, actions terroristes comprises. Le propalestinisme inconditionnel est désormais le principal vecteur de la haine des Juifs dans le monde. C’est pourquoi il n’y a pas à s’étonner devant les récentes manifestations dites “propalestiniennes” qui réveillent et révèlent les passions judéophobes.

Lire l’article complet sur lejdd.fr

Share This
379 0 Jul 27, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.