L’Iran reconnaît avoir fourni des armes à Gaza

Pour la première fois, un officiel à Téhéran reconnaît la fourniture de matériel militaire à l’enclave palestinienne.
Mais le plus dangereux, selon Hossein Sheikholeslam, c’est l’émergence de ces nouveaux groupes incontrôlables qui sont apparus dernièrement à Gaza. “On doit se demander, commente-t-il faussement ingénu, comment ils se procurent des armes.” Un secret de polichinelle, selon un observateur occidental dans la région et une question à laquelle Sheikholeslam apporte lui-même, et pour la première fois, une réponse transparente : “L’Iran ne vend pas, elle donne. Il n’y a que nous qui soyons en mesure de fournir armes et munitions sur le territoire gazaoui. Et nous le faisons gratuitement.” En mars, les Israéliens affirmaient avoir arraisonné un cargo transportant “une cargaison d’armes sophistiquées” destinée au djihad islamique. Les Iraniens avaient alors démenti en être les fournisseurs.

Lire l’article complet sur lejdd.fr

Share This
203 6 Jul 27, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.