En Israël, «l’arrière» tient bon

En Israël, l’arrière tient bon. Malgré quarante soldats tués en vingt jours, soit les pertes les plus élevées depuis huit ans, la population soutient le gouvernement et le presse de continuer les combats. Pas moins de 86 % des Israéliens se déclarent opposés à un cessez-le-feu permanent qui interviendrait avant que le réseau de tunnels creusés par le Hamas ne soit totalement détruit, selon un sondage rendu public hier.
Ces tunnels, qui relient la bande de Gaza au territoire israélien pour permettre à des commandos islamistes de s’infiltrer, sont devenus une véritable hantise pour les Israéliens. Selon les médias, le Hamas projetait d’envoyer en Israël des centaines de combattants pour commettre des «méga-attentats» contre des civils lors des fêtes du Nouvel An juif célébrées en octobre. «L’opinion publique, qui était très divisée au début de l’opération terrestre dans la bande de Gaza, a totalement basculé lorsque les images vidéo de l’armée ont montré une dizaine de terroristes sortir d’un de ces tunnels en territoire israélien avant d’être éliminés. Le danger est devenu tangible pour de nombreux Israéliens qui voient déjà des islamistes surgir au beau milieu de leur salon», explique Mina Tzemah, directrice d’un institut de sondage.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This
333 3 Jul 27, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.