La parole antisémite se libère en Espagne

“Même Hitler, il ne bombardait pas des hôpitaux” a-t-on entendu lors d’une conférence sur Gaza à Paris
La communauté juive de Madrid a déclaré qu’elle prendrait des dispositions juridiques contre un écrivain célèbre qui a évoqué l’opération d’Israël à Gaza pour justifier les expulsions passées de Juifs, dans un éditorial publié le 23 Juillet dans le quotidien espagnol El Mundo.
Antonio Gala, un dramaturge et auteur primé, a ainsi expliqué qu’il n’était “pas étrange que les Juifs aient été si souvent expulsés”, avant de poursuivre : “Ce qui est surprenant, c’est qu’ils persistent. Soit ils ne sont pas bons, soit quelqu’un les empoisonne”, et de préciser qu’il n’était pas “raciste”.

Lire l’article complet sur i24news.tv

Share This
275 9 Jul 28, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.