Belgique – “Mort aux juifs”, scandent-ils…

Il est insupportable d’entendre scander « Mort aux juifs » dans les mêmes rues d’Anvers ou de Paris où soixante-dix ans plus tôt d’autres juifs étaient l’objet de la même haine nauséabonde et alors assassine. Au-delà d’un antisémitisme qui inquiète et appelle à la vigilance, c’est pourtant bel et bien l’ensemble des valeurs de notre société, comme sa capacité à juguler ses passions racistes et la radicalité de ses marges sociales et politiques, que cette violence met en jeu — et il nous faudra une véritable révolution culturelle pour en enrayer les causes. En ce sens, si certains se sentent à juste titre Palestiniens ces jours-ci, il est vrai aussi que nous sommes dans le même temps tous juifs, irrémédiablement juifs.

Lire l’article complet sur lalibre.be

Share This
484 5 Jul 29, 2014

2 comments

  1. G.ABRAHAM

    En regardant la télévision et en lisant une certaine presse française l’on se rend compte du parti pris permanent existant contre Israël. L’antisémitisme y est presque légitimé, le tout accompagné de la diffusion, par certains médias d’informations mensongères transmises par des sources mal intentionnées. L’antisémitisme régnant déjà en France n’est-t-il pas suffisant, faut-t-il encore que certains y rajoutent une couche supplémentaire.
    En tant que français juif, croyez-moi il y a actuellement certains jours qui sont insupportables. Pour la presse française, Gaza est devenu actuellement le centre du monde et le fait que cette pauvre population sans défense ne serve que de bouclier humain au Hamas n’est pratiquement jamais mentionné. Israël est le seul responsable « des massacres ».
    Pourtant pendant ce temps, 500.000 chrétiens ont fui Mossoul en Irak, pour éviter d’y être convertis de force où crucifiés par les djihadistes. Malheureusement la majorité des médias français n’a rien vu ni rien entendu. Pour la seule journée d’hier plus de 800 civils ont été tués en Syrie, là aussi la presse oublie d’en parler. Pour couronner le tout, lorsque l’on voit lors d’émissions dites d’informations, certains invités venir aux heures de grande audition vomir leur haine d’Israël, alors là, les juifs français les plus âgés ont la très nette impression de revoir les mêmes que ceux ayant collaboré avec les nazis en 1939/45.
    Pauvre France, contrairement à ce que laisse entendre la presse d’extrême gauche, ce ne sont certainement pas les juifs qui sont responsables de l’état déplorable dans lequel se trouve l’économie du pays. Ce ne sont pas les juifs qui ont ruiné son industrie, ce ne sont pas les juifs qui ont fait venir une immigration massive, dont une partie est devenue incontrôlable et refuse de s’intégrer. Les juifs ne sont pas responsables de l’ouverture des frontières aux importations chinoises pas plus qu’ils ne sont responsables de l’augmentation effarante de la criminalité. Nos parents s’ils revenaient sur terre n’en croirait pas leurs yeux, 70 ans après, voilà que tout recommence. Ce déferlement de haine antisémite, cette même peur que nous revivons, ce sentiment permanent d’insécurité, ces défilés honteux devenus monnaie courante, auquel participent des hommes politique de gauche et d’extrême gauche, dont le fond de commerce électoral est cette population manipulée par les extrémistes intégristes.
    Ce qui par contre devrait être clair pour tout le monde, c’est que lorsque dans un pays il est possible de crier morts aux juifs et d’agresser ceux-ci en pleine rue en toute impunité, l’on est en droit de se demander si dans ce pays les autorités compétentes dont la justice n’ont pas tout simplement baissé les bras.
    Est-il besoin de rappeler que les immigrants du siècle dernier qu’ils soient juifs où non, qu’ils soient polonais, espagnols, italiens, portugais et j’en passe, tous ces braves gens sont venus exclusivement pour travailler et pour vivre une vie meilleure. Ils ne sont pas venus pour casser ni pour haïr. La majorité d’entre eux a parfaitement réussi son intégration, pourtant ils n’ont jamais obtenu la moindre aide de l’état français. C’est n’est que par leur travail et par leur volonté de devenir de vrais citoyens français et fiers de l’être qu’ils ont réussis. Est-il possible d’expliquer celà à ceux qui défilent à Paris et ailleurs pour soutenir des organisations terroristes. Peut-on l’expliquer aussi à une certaine presse de gauche, j’en doute.

  2. Philippe

    Bonjour,
    Je n’ai rien à retirer de ce message combien réaliste et qui rejoint exactement mes pensées,
    tant sur la presse et le gouvernement que sur l’immigration d’antan et sa valeur
    Je ne suis pas un juif de France, simplement le fils d’un petit soldat qui est arrivé comme beaucoup d’autres dans ce beau pays occupé et habité “comme aujourd’hui” par le mal
    Comme il serait dégoûté s’il était toujours là……..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.