Les frappes sur les hôpitaux, des «ratés» du Hamas

Alors que Médecin sans frontière fait état de quatre hôpitaux bombardés depuis le début de l’offensive israélienne, Tsahal se défend d’être à l’origine de ces attaques, tout au moins du dernier en date, le plus grand de Gaza frappé lundi: «Les frappes sur l’hôpital et le camp de réfugiés sont des tirs ratés de terroristes et ont été identifiés par Tsahal», assure Tsahal sur son site.
«Ce n’est pas la première fois que le Hamas frappe sa propre population. Depuis le début de l’Opération Haie de protection, une centaine de roquettes tirées depuis Gaza ont frappé la bande de Gaza elle même. Cela montre à nouveau le peu d’intérêt que le Hamas porte pour sa propre population»

Lire l’article complet sur Le Parisien

Share This
242 3 Jul 29, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.