64 cas de torture au Brésil

La torture reste un “grave problème” au Brésil, malgré les mesures prises pour la combattre, indique un rapport de Human Rigts Watch (HRW) diffusé lundi qui recense 64 cas pratiqués par des policiers depuis 2010.
“Il y a de forts indices de participation d’agents de l’Etat dans 64 cas de torture ou de traitement cruel, inhumain et dégradant depuis 2010”, affirme le communiqué. Dans 40 de ces cas, il s’agit effectivement de torture, selon HRW.
L’organisation pointe du doigt le fait que les abus surviennent dans les premières 24 heures de détention et que les détenus doivent attendre en moyenne trois mois ou plus avant de comparaître devant un juge.

Lire l’article complet sur directmatin.fr

Share This
248 4 Jul 30, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.