Israël, plus que jamais derrière ses soldats, ne veut pas d’une guerre « pour rien »

Avec 53 militaires tués depuis le début, Tsahal essuie ses plus lourdes pertes depuis le conflit entre Israël et le Hezbollah libanais
Malgré des pertes élevées dans les rangs de l’armée et les rumeurs de cessez-le-feu, les Israéliens font front pour le moment avec leurs soldats car ils ne veulent pas d’une guerre « pour rien ».
« On sert les dents et on se bat », proclamait en une mardi le quotidien gratuit pro-gouvernemental Israel Hayom, affichant sous le titre les portraits de cinq jeunes soldats tombés la veille au combat.
Avec 53 militaires tués depuis le début de l’incursion terrestre à Gaza le 17 juillet, Tsahal essuie ses plus lourdes pertes depuis le conflit entre Israël et le Hezbollah libanais pendant l’été 2006.

Lire l’article complet sur fr.timesofisrael.com

Share This
232 3 Jul 30, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.