Pourquoi le bilan humain de l’Opération Bordure Protectrice est-il déséquilibré ?

Depuis le 8 juillet 2014, les terroristes de Gaza ont tiré plus de 1500 roquettes sur les villes d’Israël. Les sirènes d’alerte ont retenti à de nombreuses reprises dans les grandes villes d’Israël (Jérusalem et Tel Aviv) et près de 70% de la population vit sous le feu des roquettes. En riposte, l’armée israélienne a effectué plus de 2000 frappes ciblées sur les caches d’armes, sites de lancement de roquettes et tunnels terroristes. Malgré la précision de l’Armée de l’Air israélienne et la quantité énorme de roquettes tirées par le Hamas, le bilan humain reste déséquilibré. Le danger reste pourtant très présent en Israël. Pourquoi donc la population israélienne est-elle moins touchée ?

Comment se comportent Tsahal et le Hamas envers leurs citoyens depuis le début de l’Opération Bordure Protectrice ?

Suivez le fil info de l’Opération Bordure Protectrice ici.

Israël : protéger les citoyens avec les armes

Dôme de Fer : dernière invention de la défense antiaérienne, le Dôme de Fer a déjà intercepté plus de 200 roquettes. Le Dôme de fer repère et neutralise le missile en plein air, avant qu’il n’explose en Israël. Plusieurs batteries ont été déployées dans le centre et le sud d’Israël.

irondomesuccessfr200

Commandement du Front Intérieur : en charge de la protection des civils, il est un acteur clé de la défense israélienne. Il dispense des formations dans les écoles et enseigne à la population des règles de sécurité rudimentaires, mais qui ont déjà sauvé des milliers de vie. Des consignes que les Israéliens connaissent désormais sur le bout des doigts : courir vers l’abri le plus proche quand l’alerte retentit, y rester 10 minutes après la fin de la sirène, privilégier des abris bétonnés.

Combien de temps avez-vous pour trouver un abri ?

Combien de temps avez-vous pour trouver un abri ?

Hamas : protéger les armes au moyen des citoyens

Bouclier humain : le Hamas fait quant à lui utilisation de la population de Gaza comme bouclier humain, cachant ses armes et sites de lancement de roquettes au sein de maisons, mosquées, écoles et infirmeries (voir photo ci-dessous). Il transforme ainsi des bâtiments civils en cibles militaires légitimes. Le porte-parole du Hamas lui même appelle les habitants de Gaza à s’interposer entre les armes du Hamas et les frappes ciblées de l’armée israélienne.

Carte d'une cache d'armes au sein d'une mosquée à Gaza

Carte d’une cache d’armes au sein d’une mosquée à Gaza

Ignorer les tracts et SMS : l’armée israélienne envoie des tracts et sms aux habitants des zones ciblées avant d’effectuer ses missions. Ces messages informent les civils de quitter les lieux afin d’éviter tout danger. Le Hamas ordonne systématiquement aux habitants de Gaza d’ignorer ces consignes.

Clairement, le Hamas ne prend pas en compte sa population et ne fait aucun effort pour épargner les pertes civiles, tout au contraire. D’ailleurs, 38 roquettes tirées par le Hamas ont atterri…sur Gaza.

Le bilan humain n’est donc pas le résultat d’une utilisation disproportionnée ou exagérée de la force mais bien de la manière dont chaque camp traite la population civile.

perte civile hamas



Source: Tsahal: Armée de Défense d’Israël

Source: tsahal.fr

Share This
439 9 Jul 31, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.