Tsahal en retard d’une guerre

C’est L’Express qui pose la question: “Tsahal n’a-t-elle pas été , cette fois en retard d’une guerre” ? Car “la résistance de l’organisation palestinienne au pouvoir dans la bande de Gaza depuis 2007 a, de son propre aveu, surpris Tsahal.
Le news cite le porte parole de Tsahal : “la différence avec les deux conflits précédent, c’est que le Hamas a su mettre le temps à profit pour édifier un réseau d’infrastructures souterrain très élaboré, un véritable labyrinthe , une ville sous la ville”.
Ces tunnels n’ont plus grand chose à voir avec ceux de la première génération, fragiles galerie utilisées pour livrer produits et armes de contrebande en provenance d’Egypte, dont le nouveau pouvoir militaire au Caire, a, selon toute apparence, méthodiquement ordonné la destruction… Les nouvelles infrastructures ont une vocation offensive… Creusés de 10 à 20 mètres sous terre, parfois trente mètres, sur quelques kilomètres, bétonnés sur une hauteur moyenne de 1,70 mètre pour une largeur de 80 cm… Ils devaient faciliter des infiltrations de commandos en Israël. En les détruisant à l’explosif,Tsahal a beau jeu d’assurer qu’elle prévient ainsi de futures terroristes… D’autres tunnels, sous la ville de Gaza, situés à dessein sous des habitations, des mosquées et des hôpitaux, afin soit d dissuader l’ennemi de frapper, soit d’utiliser pour la propagande les éventuels dommages collatéraux, serviraient de centres d’opération et de stockage des armes ou de rampes de lancement de roquettes…”

Lire l’article complet sur atlantico.fr

Share This
379 9 Aug 1, 2014

1 comment

  1. Brainless

    L’Express ne serait-il pas en retard d’une génération, ou serait-il si peu objectif dans ses reportages et commentaires pour tenter d’influencer l’opinion de ses lecteurs, par autant d’articles tendancieux ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.