About the author

1 comment

  1. Dr. Raphael Grynpas

    Je pense que le Président des Etats Unis montre quelque arrogance à croire les Israéliens soumis en tombant dans son piège flagrant, parce que tout le monde savait que l’échéance du gel était fixé au 26 septembre. Je ne pense pas que le Premier Ministre Israélien peut accepter cette exigence sans admettre implicitement qu’il prévoyait ce piège grossier comme prétexte à une prolongation du “moratoire”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.