Le général Israël Tal, père du Merkava, est mort

Une figure mythique des blindés, le général Israel Tal, est mort mercredi en Israel à l’âge de 86 ans. Ce soldat est le père des charfollow”>Israel Tal, est mort mercredi en Israel à l’âge de 86 ans. Ce soldat est le père des chars Merkava et l’un des tankistes les plus célèbres de l’histoire récente.

Né en 1924 en Palestine à l’âge de 86 ans. Ce soldat est le père des chars Merkava et l’un des tankistes les plus célèbres de l’histoire récente.

Né en 1924 en Palestine, il participe à la seconde guerre mondiale au sein de la Brigade juive qui combat en Italie, avec les Merkava et l’un des tankistes les plus célèbres de l’histoire récente.

Né en 1924 en Palestine, il participe à la seconde guerre mondiale au sein de la Brigade juive qui combat en Italie, avec les Britanniques. Il participe ensuite à la guerre d’Indépendance d’Israël puis aux différents conflits c l’histoire récente.

Né en 1924 en Palestine, il participe à la seconde guerre mondiale au sein de la Brigade juive qui combat en Italie, avec les Britanniques. Il participe ensuite à la guerre d’Indépendance d’Israël puis aux différents conflits contre les payas arabes (Sinai, Six Jours, Kippour). A la tête des blindés, il développe une doctrine d il participe à la seconde guerre mondiale au sein de la Brigade juive qui combat en Italie, avec les Britanniques. Il participe ensuite à la guerre d’Indépendance d’Israël puis aux différents conflits contre les payas arabes (Sinai, Six Jours, Kippour). A la tête des blindés, il développe une doctrine d’emploi très offensive, insistant sur le tir à longue distance. Surnommé “Talik”, il termine sa carriède la Brigade juive qui combat en Italie, avec les Britanniques. Il participe ensuite à la guerre d’Indépendance d’Israël puis aux différents conflits contre les payas arabes (Sinai, Six Jours, Kippour). A la tête des blindés, il développe une doctrine d’emploi très offensive, insistant sur le tir à longue distance. Surnommé “Talik”, il termine sa carrière de tankiste comme général de division en 1974 – l’un des plus hauts grades de l’armée d’Israël.

Lire l’article complet sur Liberation

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.