L’affaire James Foley a représenté “une gêne” pour l’administration américaine (mère)

La mère de James Foley, l’otage américain récemment décapité par les jihadistes de l’Etat islamique (EI), a déclaré avoir senti que le cas de son fils avait constitué une “gêne” pour l’administration américaine.
Dans un entretien diffusé par la chaîne CNN tard jeudi, Diane Foley a expliqué que sa famille avait été menacée de poursuites si elle avait essayé de lever des fonds pour le versement d’une rançon aux ravisseurs de son fils.
La famille a également été informée qu’aucun prisonnier ne serait échangé contre Foley, et que le gouvernement ne lancerait pas d’opération militaire, a-t-elle ajouté. La famille a été dissuadée d'”aller parler aux médias” et “rassurée sur le fait que l’on s’occupait du cas” du journaliste, a-t-elle dit.
“En tant qu’Américaine, j’étais embarrassée et choquée”, a-t-elle confié.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
442 1 Sep 13, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.